Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Le tronc de l'arbre symbolise l'ère du paradis, qui émerge de la Graine parfaite- l'âge d'or avant que l'histoire de l'humanité fusse écrite, où régnait une unité de croyances, de cultures, de langues et de politique; cette période de civilisation accomplie où il n'existe aucune différence entre une vie harmonieuse en théorie et celle en pratique. Les gens vivant à cette époque ne manquent de rien et sont entièrement satisfaits.

La proximité du tronc et de la Graine symbolise le fait qu'à cette époque les âmes incarnent les qualités divines, en menant une vie fondée sur les principles de vérité et de sagesse. La vérité finale est que nous sommes des âmes, et non des corps. On retrouve le souvenir de ces âmes connues comme "dieux" et "déesses" dans des histories et des légendes, mais peu de personnes comprennent encore que ces divinités ont autrefois foulé notre sol.

La croissance et la prolifération

Quand un arbre pousse, son tronc se développe naturellement en taille. De même, la population humaine se développe. Plus de « feuilles » (l'âme humaine individuelle) apparaissent sur l'arbre. Les âmes descendent du monde de l'âme pour venir jouer leur rôle sur terre. Tout comme les feuilles changent leur état de bourgeon naturellement et commencent à se dévoiler, subséquemment les divinités s'ouvrent à une plus grande implication avec le monde physique et s'identifient au corps physique – le temple de l'âme. Tout à fait innocent du fait qu'elles perdent conscience de leur véritable identité – l'âme elle-même – dans l'évolution, elles perdent également contact avec leur caractère originel de pureté, de paix et de vérité.

Le Paradis perdu

Ce changement dans la conscience amène une baisse marquée dans la puissance, la pureté et la capacité de discerner le bien du mal. La Divinité s'écarte. Le Paradis est perdu. Il y a peu à peu l'expérience de quelque chose autre que la paix et le bonheur. Graduellement il y a des sentiments qui sont étranges et incommodants. Progressivement il y a le désagrément, l'injustice, l'agitation et le mensonge. Ces « insectes » rongent beaucoup de feuilles et les actions humaines deviennent motivées par la croissance des demandes de possessions, de prospérité, de position et de puissance. N'étant plus les maîtres du soi, les âmes deviennent des esclaves de leurs désirs.

L'Émergence de nouvelles branches

Comme l'unité du tronc perd son intégrité, les esprits commencent à rechercher la vérité et les cœurs languissent pour le confort. La mémoire de Dieu, la Semence, refait surface des profondeurs de la psyché humaine. Cela intensifie la recherche de la vérité. En réponse, des âmes de grands prophètes font leurs entrées – Abraham, Bouddha, Christ et Mohammed – apportant respectivement des messages d'un retour à la justice, à la vigilance, à l'espoir et au pardon et l'unicité.

Chaque âme prophète établit la branche puissante d'une grande religion sur l'arbre généalogique humain. Les idéaux de la Loi, d'illumination, d'amour et de consécration témoignent désormais de grandes différences au niveau de l'approche.

Le Chaos et la confusion

Beaucoup de nouvelles feuilles apparaissent sur les branches, car la famille humaine augmente considérablement en nombre. Le Chaos et la confusion s'ensuivent, puisque la réalisation du soi et la recherche de la vérité donnent lieu à des croyances et des façons de penser divergentes. Chaque branche principale se diversifie en plus petites branches et brindilles. Les cultes, les sectes et ' – ismes' émergent. Pendant ce temps, dans le tronc central de l'humanité, la vénération de la nature et des êtres humains comme des gourous prend de l'ampleur. La famille humaine est maintenant divisée par couleur, race, religion et idéologie, son dysfonctionnement croissant reflété par une augmentation correspondante de calamités naturelles, de maladies mentales et physiques, de la pauvreté et de la mort prématurée.

L'arbre atteint ses limites de croissance

Dans cette inquiétude croissante, de plus en plus de personnes se tournent vers Dieu. Mais ne sachant pas qui Il est vraiment ou ce qu'Il fait, elles sont incapables de le trouver et donc le doute dans sa propre existence se pose. La recherche de la vérité vient à se concentrer exclusivement sur les preuves tangibles, donnant lieu à de merveilleux progrès en science et technologie. Rapidement, la foi en la véracité et la puissance de la science prolifère, tandis que la religion et la philosophie deviennent matérialistes et politisées. Pendant ce temps, entre les branches, la foi devient le fondamentalisme, comme ceux qui s'accrochent avec ténacité aux croyances traditionnelles se sentant obligés de défendre violemment leurs points de vue. La Religion, la langue, la culture se sont égarées très loin de leurs racines dans la divinité. L'arbre atteint sa limite de croissance. Ses racines sont dans un état de décomposition, son tronc à peine visible au milieu de son enchevêtrement pêle-mêle des branches tombantes. Chaque âme est accrochée livrée à elle-même, comme une feuille esseulée sur la brindille d'un arbre hivernal.

La semence de Dieu régénère l'arbre

Mais avant que l'ancienne vie ne meure, la semence, le créateur de l'arbre octroie une nouvelle vie. Dieu, la graine de l'arbre de la famille humaine, révèle comment ce qui était autrefois peut être à nouveau. Réveillées par l'avènement de cette graine, et dérivées de force et de subsistance pour former une relation renouvelée avec cet Un, les âmes humaines individuelles deviennent de nouvelles racines, la Fondation, d'où peut émerger un nouveau jeune arbre. La régénération de la famille humaine commence.

Méditez profondément, vous visualisant comme une âme de racine, assis près de Dieu, la semence de notre famille humaine. Tirez de cette graine l'essence éternelle de tout ce qui peut être atteint dans la vie. Restez sous la canopée de la connaissance de notre arbre généalogique humain et tous vos désirs purs seront accomplis.

Etiquettes Etiquettes